PROTÉGEZ VOTRE HABITATION


Plus de 10.000 références pour une protection renforcée


Détecteur de fumée obligatoire

Depuis le 8 mars 2015, tous les lieux d’habitation doivent être équipés d’un détecteur de fumée. L’arrêté du 5 février 2013 précise toutes les exigences auxquelles doivent répondre ces appareils.

 

Qu'est ce qu'un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) ?

Un détectecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) est un produit qui fonctionne sur pile et qui émet une alarme puissante dès qu'il détecte la présence des premières fumées.

Combien de détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) faut-il installer ?

Pour être en conformité avec la législation, chaque logement doit être équipé au minimum d'un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF).

Où installer le détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) ?

Le meilleur emplacement de pose pour un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) est dans un lieu de circulation ou dans le dégagement desservant les chambres. Le détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) se place le plus haut possible au milieu du plafond à une distance minimale de 30 cm des murs et des coins.

Qui installe le détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) ?

C’est le propriétaire du logement qui l’installe ou le fait installer à ses frais.

Qui s’en occupe : entretien, changement des piles, renouvellement si nécessaire ?

C’est l’occupant du logement qui veille à l’entretien et au bon fonctionnement du dispositif et assure son renouvellement tant qu’il occupe les lieux.

En quoi consiste l'entretien d'un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) ?

Pour son bon fonctionnement, il est important d'effectuer des intervention de maintenance régulière sur le détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) :

Tester les détecteurs au moins une fois par mois, à l'aide du bouton de test,
Nettoyer l'appareil tous les mois à l'aide d'un chiffon pour éliminer les éventuelles poussières,
Remplacer la pile lorsque le signal de batterie faible se fait entendre.

Pourquoi l’arrêté interdit-il d’installer des détecteurs de fumée dans les parties communes des immeubles d’habitation ?

Une détection de fumée dans les parties communes déclencherait l’alarme et inciterait les gens à sortir de leur logement et à entrer dans les fumées. Or, ce sont précisément les fumées qui sont dangereuses.

À savoir : en cas de démarchage à domicile, sachez qu’il n’existe pas d’installateur diplômé, agréé ou mandaté par l’État.

Parce que la sécurité est notre métier, ARDIS-SECURITE garantit à ses clients une qualité de service irréprochable afin de donner entière satisfaction !

Pour toute information complémentaire, l'équipe d'ARDIS-SECURITE est à votre disposition
Du lundi au vendredi de 09h00 à 18h30
Téléphone : + 33 (0)4 78 57 31 72 ou Mail : contact@ardis-securite.fr